La chronique de Laura - L’art du mensonge, de Bill Condon

02 janvier 2020

La chronique de Laura - L’art du mensonge, de Bill Condon

Les deux acteurs légendaires Helen Mirren et Ian McKellen sont réunis pour la première fois à l’écran dans un thriller exalté de Bill Condon. Le vieil escroc Roy Courtnay tente de mettre la main sur la fortune de Betty McLeish, veuve esseulée uniquement entourée d’un petit-fils protecteur. La cible semble presque trop facile, le stratagème parfaitement rodé, mais le jeu des acteurs laisse deviner que les apparences sont trompeuses. Le scénario nous emmène dans des profondeurs de l’Histoire que l’on n’aurait jamais soupçonnées, et donne à l’ensemble une profondeur surprenante. C’est là l’élément clé de ce film : la surprise, jusqu’au dernier instant. Le casting en or rend l’expérience du film véritablement excitante, et la musique du compositeur Carter Burwell accentue encore le suspense ambiant. Même si l’intrigue va un peu trop loin et y perd une once de crédibilité, vous ne regretterez pas de braver la grève pour aller voir ce film porté par deux des meilleurs acteurs de leur génération.

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte qui dit ’UN MENSONGE PEUT EN CACHER UN AUTRE HELEN MIRREN IAN McKELLEN LE AU CINÉMA L'ART DU MENSONGE’

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article