TRIANGLE OF SADNESS, de Ruben Östlund Palme d'or Cannes 2022

Cet article avait été posté en vidéo sur radioducinema.com et Facebook quelques heures avant l'annonce du palmares #Cannes2022

TRIANGLE OF SADNESS, de Ruben Östlund

En compétition

#cannes2022

Par Jérémie

« Dîtes moi pas qu’c'est pas vrai ? »

J’en crois pas de ce que j'ai vu. J'ai ri, j'ai réfléchi, et heureusement, je n'ai pas vomi. 

Un couple tendance fait une croisière de luxe. Une tempête surgit, et les cartes sont redistribuées…

TRIANGLE OF SADNESS est un témoignage de notre époque. Subversif au possible, personne n'est épargné. Le culte des icônes de marques, le couple, l’opulence et le gouffre social, la confrontation entre le communisme et le capitalisme ; tout est passé au crible de la satire, sans arrière goût de pêle-mêle. Tout est cohérent pour refléter au mieux notre monde, qui à l’image du navire, fait naufrage. 

Jamais un film n’aura été aussi physique pour mon petit corps. La sensation de balancement du bateau, fidèlement reproduite par la magie du cinéma, aurait pu me faire quitter la salle ;des petits vertiges et des gargouillis commençant à apparaître lors d’un acte destiné à nous faire ressentir la détresse des protagonistes. Il faut ainsi avoir le ventre bien accroché, pour suivre une des plus fantastiques joute verbale que j’ai pu suivre au cinéma, terriblement actuelle. Il est important de voir ce métrage au cinéma, pour une expérience complète. 

Si je considère la tendance de Cannes depuis la précédente édition, l’engagement, le génie d’écriture, la créativité technique, et le jeu : juste et brillant ;je relance de quinze. Voici la palme de cette année. 

palme d'or 2022